Histoire

Un projet d'entreprise générateur de performance 

Histoire

Sopra Steria est né de la fusion en 2014 de deux des plus anciennes Entreprises de Services du Numérique françaises, Sopra et Steria, fondées respectivement en 1968 et 1969 et marquées toutes deux par un fort esprit entrepreneurial ainsi qu’un grand sens de l’engagement collectif au service de ses clients.
Le Groupe s'affirme comme un des leaders européens de la transformation numérique.

2014-2019

UNE NOUVELLE DIMENSION
UNE ACCELERATION DE LA PERFORMANCE

 
 

2014-2019

UNE NOUVELLE DIMENSION
UNE ACCELERATION DE LA PERFORMANCE

Du fait des mutations induites par la transformation digitale, les problématiques métiers montent en puissance au sein du marché des services numériques. Dans ce contexte, le rapprochement amical de Sopra et Steria prend tout son sens et donne naissance le 31 décembre 2014 à un nouveau leader européen de la transformation digitale, Sopra Steria. La complémentarité des deux acteurs en matière de métiers, de verticaux stratégiques et de géographies est idéale et les cultures d’entreprise sont proches.
Dès les premiers mois de 2015, le plan d’intégration construit conjointement par les équipes de Sopra et de Steria est décliné avec succès dans les directions opérationnelles et fonctionnelles du nouveau Groupe. Dans le même temps, le Projet Sopra Steria 2020 est lancé pour améliorer la performance dans tous les domaines et augmenter la valeur ajoutée. En s’appuyant sur une offre de bout en-bout délivrée aux grands clients selon une approche verticale, ce projet favorise les initiatives dans le domaine du Digital et met l’accent sur le Conseil et l’édition de solutions, par croissance interne et externe. En 2016, le Groupe lance New Way, un programme sur trois ans visant à fédérer l’ensemble des collaborateurs autour d’une même culture et de fondamentaux partagés. Le plan d’actionnariat salarié We Share associe plus étroitement encore les salariés au développement du Groupe. Avec 7 % du capital géré pour le compte des collaborateurs, Sopra Steria est la première entreprise française de services du numérique en matière d’actionnariat salarié.
Les investissements stratégiques dans les Services, le Conseil et l’édition de solutions métiers se poursuivent. L’acquisition de CIMPA en octobre 2015 permet au Groupe d’intensifier sa présence sur le marché du PLM (Product Lifecycle Management). Après l’acquisition de l’éditeur Cassiopae, finalisée en janvier 2017, trois nouvelles sociétés ont rejoint le groupe Sopra Steria en 2017 (Kentor, 2MoRO et Galitt). Ces acquisitions ont participé respectivement au renforcement du positionnement de Sopra Steria en Scandinavie, sur le vertical aéronautique et dans le domaine bancaire.
En 2018, les sociétés BLUECARAT, société allemande de services informatiques et It-Economics, société allemande de conseil dans le numérique, dont les acquisitions ont été finalisées respectivement le 3 mai et le 5 juillet 2018, ont contribué au renforcement de Sopra Steria en Allemagne.
Au premier semestre 2018, Sopra Banking Software s’est renforcé avec l’acquisition d’O.R. System, puis au second semestre, avec celle d’Apak.

2000-2014

LA CONTRIBUTION
A LA TRANSFORMATION NUMERIQUE DES CLIENTS

 
 

2000-2014

LA CONTRIBUTION A LA TRANSFORMATION
NUMERIQUE DES CLIENTS

L’éclatement de la bulle Internet en 2001 accélère les mutations du marché. Les clients recherchent des acteurs globaux, capables de les accompagner dans la transformation de leurs métiers. Steria répond à ces enjeux par des acquisitions majeures et structurantes. Le Groupe double de taille en intégrant les activités européennes de Bull en 2001 et se renforce dans le conseil avec l’acquisition de l’allemand Mummert Consulting en 2005. Xansa, Groupe Britannique, expert du BPO (Business Process Outsourcing), entre dans le giron de Steria en 2007. La signature de l’un des plus gros contrats de son histoire en 2013 avec le Gouvernement britannique renforce son ancrage dans le secteur public.

Sopra combine croissance interne et externe pour consolider son expansion européenne et ses pôles de compétences, le conseil, l’intégration de systèmes et l’édition de solutions. Axway, filiale née du regroupement des divisions d’infrastructure logicielle du Groupe, est introduite en Bourse en 2011 pour poursuivre sa croissance de manière autonome et partir à la conquête des États-Unis. Sopra est reconnu pour son expertise dans les services financiers, ce qui conduit à la création de Sopra Banking Software en 2012. Les solutions dédiées aux Ressources Humaines sont regroupées en 2014 au sein de la filiale Sopra HR Software.

1985-2000

LE TEMPS DE LA REFONDATION

 
 

1985-2000

LE TEMPS DE LA REFONDATION

Après deux décennies de dynamisme exacerbé, le marché des services informatiques entame une phase de maturité et affronte ses premières épreuves. En 1985, Sopra repense ses fondamentaux. Le modèle combinant deux métiers complémentaires se dessine, la Société se recentre sur l’intégration de systèmes et l’édition de logiciels. La performance économique est mise au cœur de la stratégie pour assurer l’indépendance du Groupe dans la durée et préparer l’introduction en Bourse, qui intervient en 1990.

Steria réorganise également sa structure fonctionnelle. La rationalisation et l’industrialisation des processus assurent à nouveau de beaux succès commerciaux. Les conditions sont réunies pour permettre à la Société de planifier son introduction en Bourse en 1999.

1968-1985

UNE REPONSE AUX BESOINS
D'INFORMATISATION DE LA SOCIETE

 
 

1968-1985

UNE REPONSE AUX BESOINS
D'INFORMATISATION DE LA SOCIETE

L’industrie des services informatiques, tout juste naissante, accompagne la modernisation de la Société. Sopra et Steria se fixent des objectifs de croissance ambitieux pour atteindre une taille critique au plus vite et répondre aux besoins des grands comptes par des produits et services innovants. Sopra investit dans le développement de logiciels et multiplie les marchés verticaux. Parallèlement, Steria réalise de grandes signatures dans la sphère publique.